PeerTube, c'est quoi?

PeerTube, c'est quoi?


c quoi shared hosting

🤘
😻Boutique
🤑 Sponsor:
CODE PROMO pour 10% de réduction sur le pack Anonymous VPN: LESADPANDA

🌟 ABONNE-TOI :
🎮Twitch :
🐦 TWITTER :
🎧 Discord:
🤘 SoundCloud:
📷 INSTAGRAM :
👻 SNAPCHAT :
🌎 FACEBOOK :
💰 Tipeee :
👕T-shirts: — Watch live at

19 thoughts on “PeerTube, c'est quoi?

  1. Ouai mais si c'est l'équipe de Richard Hendricks et Pied Pieper qui gère ça, ils vont se servir de nos téléphones comme serveurs et vont nous exploser à la tronche. Après ça on pourra juste commander des Pizzas. Blague à part ça à l'air très intéressant le projet PeerTube. ( mais je ne peux pas m'empêcher de faire le lien avec l'équipe de la série Silicon Valley XD )

  2. Réflexion pas a pas sur les droits d'auteur sur Peer Tube :

    – Peer Tube est décentralisé, du coup les ayants droits, au lieu de dire "Rex, attaque !!!" ils devront eux même s'adresser a chaque instance.

    – Si une instance estime être dans son bon droit dans l'utilisation d'un contenu tiers, elle peut refuser la demande de retrait, l'ayant droit devra alors entamer un procès

    – Il me semble si je ne m'abuse que sur internet, le contenu est régi par la loi du pays qui héberge le serveur, les autres pays ne peuvent que bloquer le serveur, or si la vidéo est en peer to peer, y'a autant de serveurs que d'utilisateurs et donc potentiellement des dizaines de pays dans lesquels engager des poursuites pour le retrait du contenu et des milliers d'IP a bloquer encore que vu que ce sont des IP de gens lambda pas évident de les bloquer vers tout un pays… Enfin bref, c'est caca a attaquer pour l'ayant droit (c'est aussi pour ça que les téléchargements en torrent se font jamais vraiment avoir… Ce sont les sites qui proposent le téléchargement du petit fichier torrent qui eux sont sur des serveurs tout ce qu'il y a de plus classiques qui se font avoir)

    – On risque du coup d'avoir un retrait massif des annonceurs potentiels, a moins que chaque instance signe un contrat avec les annonceurs pour ce qui est du droit d'auteur, ainsi au lieu d'avoir une grande dictature de youtube, on serait dans une anarchie dictatoriale ou chacun est son propre dictateur (J'AI REUSSI A CASER CETTE PHRASE DANS UN CONTEXTE SERIEUX JE PEUX MOURIR EN PAIX, les vrais comprendront).

    – Du coup on risque de voir se développer d'autres formes de financement. Certaines qui existent déjà (Tips, Abonnement, Crowdfounding, VOD, Merch, Opé Spé…) et d'autres peu ou pas rependues (Mining de bitcoin par exemple… Genre pendant que tu regardes ma vidéo, tu mines un petit peu de bitcoin pour moi…)

    Enfin bref, je suis pas expert je me vautre surement dans 62,74% de ce que je raconte mais c'était pour la petite réflexion.

  3. PeerTube c'est pour moi un peu le YouTube de demain. Il va avoir son lot de problème ça c'est sûr… mais faut se dire que cette outil, c'est l'outil de demain.

  4. Mais du coup si une vidéo est suffisamment populaire pour se balader sur ne serait-ce qu'une centaine d'instances, les ayants droit pourront toujours se brosser pour l'enlever puisque qu'il faudrait le faire sur chaque instance, nan ?

  5. Fais gaffe avec les bannières Twitch et les trucs du genre, et tout ce qui touche à la concurrence de Youtube. Surny, un youtuber TF2 s'est fait supprimer sa chaîne sans avertissement, sans jamais avoir reçu le moindre strike, juste pour avoir annoncé un stream Twitch

  6. De ce que j'ai compris en regardant le projet :

    – Tu peut choisir de créer ta propre instance, ou de rejoindre une instance existante. Dans le premier cas tu sera obligé de tout administrer, dans le second tu sera un utilisateur lambda, comme sous twitch ou youtube (ou mastodont pour garder un projet décentralisé).
    Dans le premier tu aura toute la complexité technique mais un contrôle absolu de ton instance (tu peut techniquement aller jusqu'à recoder des bout du logiciel), dans le second tu auras une simplicité d'utilisation mais un contrôle moindre puisque tu ne sera qu'utilisateur. (même si l'avantage du système d'instance c'est que dans le pire des cas si une instance ne te correspond plus, tu peut en changer avec tous les inconvénients que ça entraîne (je pense qu'il y aura surement à un moment donné un système pour migrer "facilement", même si une plateforme qui abuserai d'une position dominante pourrait te mettre des battons dans les roues)

    -Du point de vue du copyright, tu sera toujours obligé de le respecter sous peine de sanction pénale, mais si tu est l'administrateur tu pourra ignorer les demandes de retrait litigieuse (notamment si tu pense qu'elle tombent dans le droit à la parodie ou à la citation). Si tu ignore des demandes censées et que le possesseur de droits veut absolument que tu retire les vidéos en question ça se réglera au tribunal qui déterminera qui est dans son bon droit (en général tu le sait si tu plagie une vidéo ou si tu t'en inspire seulement, la décision ne te prendra pas par surprise si tu n'es pas de mauvaise foi).

    Finalement il faut voir ça comme un système pour construire un site web/blog : je peut soit tout installer chez moi et me débrouiller tout seul (même si je peut citer d'autres articles et établir une toile avec d'autres blogs) soit aller chez quelqu'un qui s'occupera à ma place de toute la partie technique et administrative, même si dans ce cas je devrai accepter de suivre ses règles (si il ne veut pas de vidéo parlant d'artichaut, je ne pourrait pas en maître).
    Dans les deux cas je suis tenu de suivre la loi (et donc le copyright), la seule différence c'est qui, une fois la demande de retrait reçue , va prendre la décision de retirer ou non la vidéo/article/ce que vous voulez incriminé

  7. En ayant fini la vidéo, je pense qu'effectivement on va avoir des groupes qui vont se former, mais de ce que j'ai compris d'un coté on a ceux qui gèrent les serveurs et de l'autre les créateurs. Donc, on verras surement les gérants de serveurs essayer de rendre leur serveur avantageux (Avec des bons partenaires publicitaires, un certain type de communauté, etc) et t'attirer les créateurs. Les "meilleurs" créateurs se retrouveraient alors sur les serveurs les plus avantageux au niveau de ce qu'on leur demande. Je pense que ça va créer plein de petit "youtube" (instance) alternatif donnant plus ou moins de chose avec des créateurs allant vers des serveurs le plus avantageux et à la porté de l'audience qu'il créer. Après, je peux complètement ne pas comprendre et m'être planter, mais dans l'idée, je pense qu'il y auras des plus gros et plus petit serveur comme il y a des grandes et petites entreprises.

  8. le truc avec peertube c'est que suivant comment tu positionne ton instance d'un point de vue légale tu peut tout a fait être "immunisé" contre les strikes.
    dans le même genre qu'une société de stockage n'a pas a être tenu responsable du contenu de ces boxs. mais globalement y'aura plus de monétisation automatique.

  9. Framasoft ne font que du travail open source, c'est à dire sous licence GNU, c'est à dire qui n'appartient à personne. Difficile pour Google de racheter quoique ce soit, du coup.

    Si il y a une menace de strike sur PeerTube, il y a une possibilité de contre-pouvoir : migrer sur une autre (voir sa propre) instance sur laquelle tu ne risque rien. PeerTube reglera pas tout le problèmes, mais il offre l’opportunité d'équilibrer le rapport de force entre créateurs de contenus et publicitaires. Tous les protocoles utilisés son opensource, donc modifiable par tout le monde, encore une fois, on donne le même rôle aux utilisateurs qu'au grosse entreprises. C'est comme si tout le monde pouvais modifier le code source de Youtube.

    Bonne vidéo ! Heureux que tu en parles !

  10. Blender s'est cree son instance apres avoir eu des problemes avec youtube
    L'utilite du projet est d'avoir une alternative aux organisations qui ne veulent pas utiliser youtube
    Les youtubeurs ne sont pas le public vise

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *